Votre panier est vide.

Le Reinheitsgebot

LE REINHEITSGEBOT

LE REINHEITSGEBOT

ou en Français, 

Le décret de la bière pure.

La Bavière est indissociable à la bière ! On pourrait même aussi l’appeler la Mésopotamie de la bière Allemande. 

En effet, cet état situé dans le Sud-Est de l’Allemagne dont la capitale est Munich, est bien connu pour sa production d’orge et par ses nombreuses brasseries. Plus de la moitié de la totalité des brasseries Allemande ont élu domicile dans le royaume de la bière : la Bavière. On y connait aussi bien son célèbre festival – Oktoberfest – connu dans le monde entier.

Cependant, en Bavière on ne boit pas n’importe quelle bière. Celle-ci doit être pure et c’est écrit dans la loi !

Le 23 avril 1516, à Ingolstadt, le Duc Guillaume IV promulgue une loi, la « Reinheitsgebot » ou « décret de pureté » en français, qui vise à réglementer les ingrédients utilisés dans la fabrication de la bière – soi-disant passé, cette loi est toujours en vigueur.

Dès lors, les brasseurs ne peuvent utiliser dans leurs productions que 3 ingrédients :

  1. L’eau
  2. Le malt d’orge uniquement
  3. Le houblon

Ce n’est bien plus tard que l’utilisation des levures se rajoutera dans la liste des ingrédients utilisés – nous sommes en 1516 – et ce n’est bien longtemps après qu’on découvrira l’utilisation des levures dans la bière. Ainsi ce décret évoluera avec le temps.

MAIS QUE SE PASSAIENT-ILS POUR LES AUTRES « BIERES » ?

Tout autre breuvage contenant un autre ingrédient que cette base n’était pas considéré comme une bière et était illégal. Ainsi, chaque brasseur qui ne respectait pas la loi se voyait condamné à une amende pour chaque tonneau.

MAIS POURQUOI UN TEL DECRET ?

#1 Intoxication dû à l’ajout d’autres herbes

A cette époque, les brasseurs n’utilisaient pas que du houblon dans leurs fabrications. Ils pouvaient y mettre du gruit. C’est un mélange d’herbes et d’épices qui parfois contenait des plantes dangereuses pour la santé de l’homme. Ainsi, de nombreux consommateurs de bière subissaient des intoxications alimentaires.

Ce décret visait à protéger la santé des concitoyens. Par ailleurs, le Reinheitsgebot est le plus vieux texte législatif de protection du consommateur toujours en vigueur.

D’autre part le gruit était sous le monopole des monastères et abbayes catholiques. Ainsi, obliger, l’utilisation de houblon permettait de reprendre le contrôle sur les taxes.

#2 Limiter l’utilisation des autres céréales

A cette époque la bière constituée 50 % de l’alimentation. Et, pour sa fabrication on peut utiliser tout type de malt issus de différentes céréales. Sauf que, les céréales ne devaient pas être utiliser que pour la fabrication de bière, on devait aussi fabriquer du pain et autres denrées alimentaires.

Ainsi, le décret avait pour objectif d’éviter les ruptures de stock des autres céréales au cas ou une famine pointerait le bout de son nez.

#3 Se différencier des autres bières

En 1871 la Bavière rentre dans l’empire Allemand.

Le décret reste tout de même en vigueur uniquement sur le territoire de la Bavière. Les bières Bavaroise restent spécifiques à la Bavière et se démarquent des autres types de bières fabriquées dans le nord de l’Allemagne et aujourd’hui partout dans le monde du fait que ce décret soit toujours d’actualité dans tout le pays.

#4 Garantir une bière pure et de qualité

Une bière respectant le Reinheitsgebot, est une bière pure et elle est gage de qualité

LES CONSEQUENCES D’UN TEL DECRET ?

En interdisant l’utilisation d’autres ingrédients, le brasseur n’avait plus beaucoup de manœuvre dans ses recettes. De plus, la mise en application de ce décret à mis à mal de nombreuses bières aromatisées régionales. Comme par exemple, les bières fruitées que l’on retrouvait dans le nord de l’Allemagne qui ont par la suite disparu.

Cependant les brasseurs pouvaient varier leurs recettes grâce aux différentes variétés d’orges, de houblon ou encore techniques qui donnent des goûts et des nuances si particulières aux bières.

Aujourd’hui encore de nombreux brasseurs suivent à la lettre le Reinheitsgebot, car c’est pour eux un gage de qualité et aussi de tradition.

ET LA CRAFT BEER DANS TOUT ÇA ?

Rassurez-vous aujourd’hui les brasseurs ne sont plus obligés de suivre ce décret à la règle grâce aux nouvelles réglementations européenne !

Longue vie & prospérité à la Craft BEER
 

Extrait du décret Reinheitsgebot

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Jungle Beer

Abonnez vous pour recevoir nos actualités et 5% sur votre 1er commande

Je propose une brasserie

Contact Pro